Florida suspends drinking at Florida bars and restaurants

Florida suspends drinking at Florida bars and restaurants

Florida bars suspends drinking

Three months after the Covid-19 pandemic that forced the closure of florida bars and restaurants in Florida, some businesses closed within a week of their reopening as coronavirus cases increased in the state.

At least six bars in north and central Florida have announced their closure amid new Covid-19 cases, which peaked on Sunday.

The state health department has since confirmed two days in a row with more than 2,000 new cases, breaking records when the epidemic started in March.

The announcement came almost a week after the second phase of the reopening in Florida to allow bars, cinemas and tattoo shops to welcome customers with certain restrictions, as stipulated in the governor’s reopening plan by Ron Desantes.

However, the increased transmission of Covid-19 in Florida has forced some companies to close.

Florida officials on Friday announced a suspension of alcohol use in bars in an attempt to stop the spread of Coved 19, after the state saw a new record number of new cases.

All businesses that generate more than 50% of their revenue from the sale of alcohol must immediately stop selling alcohol to customers in their buildings, in accordance with an emergency order issued by the Department of Business Regulation. and professionals.

florida Bars can still sell alcohol in ready-to-use containers. Restaurants that do not depend on alcohol sales for the majority of their revenues can continue to serve customers seated on site, as requested.

The order responded to a surge in COVID-19 cases, said department secretary Halsey Peechers in a statement.

“Based on the recent increase in COVID-19 cases and non-compliance with previous requests, (the department) has taken steps to suspend local sales of alcohol in florida bars,” said Bechers. “((The ministry believes) this is a necessary step that must be taken to protect public health as we continue to work in partnership with industry and health officials to combat COVID -19. ”

Un pub de Jacksonville Beach a déclaré dimanche qu’il devrait être fermé parce que les clients étaient positifs envers Covid-19.

“Notre organisation a pris connaissance des tests positifs de COVID-19 et a visité notre entreprise”, a déclaré Fernando Mesa sur Facebook. “Nous fermerons nos portes pour les prochains jours afin de stériliser le bar et enverrons notre personnel passer le test.”

Une autre entreprise de la région, le pub irlandais Lynch, a également annoncé sa fermeture ce week-end après que 15 personnes aient passé un contrat avec Covid-19.

Une femme parmi les blessés a déclaré lundi à Action News Jack que les quinze personnes, qui étaient amies, avaient montré des résultats positifs après le rassemblement du 6 juin au bar.

Le pub irlandais Lynch a également déclaré à l’agence de presse locale que sur 49 employés, il y avait eu sept tests positifs pour Covid-19 depuis la réouverture de la bande le 5 juin. Il est maintenant fermé pour stériliser le bâtiment.

Action Action Jax a annoncé la fermeture d’au moins six entreprises à Jacksonville Beach lundi, dont Tavern, The Wreck, Lynch’s Irish Pub, The bar , Mellow Mushroom et Graffiti Burger.

Cette décision intervient quelques jours seulement après que le gouverneur Ron Desants a menacé de retirer les permis d’alcool des pubs qui n’avaient pas suivi les instructions pour rouvrir l’État. DeSantis a décidé de tenir une conférence de presse à 14 heures. À Fort Myers , vous êtes censé parler de la demande.

“Si vous entrez, c’est tout comme le désordre, comme Dance Party USA et emballé pour les chevrons, c’est coupé et séché. Et ce n’est pas seulement une erreur innocente”, a déclaré Desantes.

Les premiers examens du déménagement par les propriétaires de bars locaux ont été négatifs, surtout compte tenu des détails de la demande qui n’ont pas été immédiatement présentés, ce qui les a rendus confus.

Jarrett Sabatini, propriétaire d’Intermezzo Coffee and Cocktails à Saint-Pétersbourg, a déclaré qu’il était choqué en voyant l’annonce. Il a dit que cela signifierait probablement réduire les heures d’ouverture du bar d’être ouvert sept jours par semaine jusqu’à 23 heures. Pendant environ la moitié de ces heures. Il ne sait pas ce que cela signifie pour ses quatre employés de nuit uniquement.

Il a dit: “Si vous avez la chance d’avoir pu atteindre les trois ou quatre derniers mois, c’est un coup de poing fort.”

Vendredi après-midi, à l’intérieur du bar, une dizaine de clients ont écrit aux ordinateurs portables tout en buvant des tasses a restaurant . Les travailleurs qui dirigeaient le café portaient des masques, mais n’avaient que quelques clients au cou ou autour d’eux.

Pic By TAMPABY

Semilar topics you might like:

Write a Reply or Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *